Article express : Traitement de la nébuleuse de la Bulle

L’astrophotographie, qu’elle concerne l’imagerie planétaire ou des objets du ciel profond, nécessite un traitement des images acquises.

L’animation ci-dessous montre l’évolution entre une image brute (ici 1 pose de 5 minutes) et l’image finale (60 poses de 5 minutes).

traitement-bulle

L’empilement des images, le retrait du vignettage, des pixels chauds et du bruit de lecture du capteur sont réalisés lors d’une phase de pré-traitement.

La phase de traitement en elle-même consiste à retirer le gradient, à faire la balance des couleurs et à faire ressortir les détails des nébulosités grâce à des outils informatiques spécialisés (masques et courbes principalement).

Sur l’image brute, on voit clairement les effets de la pollution lumineuse, donnant une teinte fortement orangée à l’ensemble. L’emploi d’un filtre interférentiel conçu pour réduire la pollution lumineuse réduirait sensiblement cette contrainte, et améliorerait le contraste d’ensemble permettant ainsi de faire ressortir les faibles nébulosités. Néanmoins, l’utilisation de ce type de filtre nécessite d’allonger les temps de pose.

L’ensemble du pré et du post-traitement a été réalisé avec le logiciel PixInsight.